Co-développement

Quand la formation n'est pas la réponse, pensez co-développement, outil d’intelligence collective.     

Cette approche trouve son origine au Québec où elle est très développée. D'origine canadienne, le co-développement est une démarche modélisée dans les années 80 par Adrien Payette, professeur de management à l'ENAP de Montréal (Ecole Nationale d'Administration Publique). C’est une approche originale qui permet à chacun de régler ses difficultés et de développer ses compétences en s’appuyant sur l’intelligence d’un groupe.

La définition d’Adrien Payette « le groupe de codéveloppement est une approche de développement pour des personnes qui croient pouvoir apprendre les uns des autres afin d’améliorer leur pratique. La réflexion effectuée, individuellement et en groupe, est favorisée par un exercice structuré de consultation qui porte sur les problématiques vécues actuellement par les participants ».

Dans cette approche, le groupe est coach, c’est  lui qui apporte; et au final chacun apprend. Le co-développement permet de trouver de nouvelles idées, de développer les savoirs, de partager les expériences et de progresser tous ensemble. Apprendre les uns des autres, c'est l'essence même du co-développement

Le co-développement est une pratique qui se généralise dans les entreprises  et collectivités comme un processus d’entre-aide et de développement entre pairs, entre collègues à parité, pour résoudre des problématiques rencontrées dans le milieu professionnel en bénéficiant de l’effet miroir du groupe et des expériences et connaissances (explicites et implicites) des membres.

Tout professionnel rencontrant une difficulté ou ayant une problématique qu’il souhaite résoudre peut participer à un groupe de co-développement. Les thèmes les plus récurrents sont des questions de management, le développement de compétences, la gestion d’un changement, la prévention des risques psychosociaux, une difficulté relationnelle au sein d’une équipe…. Peuvent également être traitées des problématiques liées au stress, à la gestion du temps et des priorités, ou à un projet professionnel. (Pas de problème technique trop pointu sur lequel le groupe ne serait pas compétent pour intervenir). Nous ne pouvons pas non plus prendre de situation fictive, cela ne servirait à rien.

Et maintenant, à vous de jouer, si le co-développement vous intéresse, il n'y a pas de meilleur moyen pour apprendre, que l'action elle-même.

Codeveloppement3